En réponse à la crise environnementale, la technologie émerge comme une solution cruciale pour harmoniser les droits écologiques et sociaux. Gouvernements et organisations s’engagent vers des accords zéro émission.

En 2022, le marché de cette initiative pesait environ 13,76 milliards de dollars américains. On prévoit qu’il atteindra près de 62 milliards de dollars d’ici 2030, avec une croissance annuelle composée de 20,8% entre 2023 et 2030.

Améliorer les performances et réduire les coûts des batteries sont des impératifs clés pour favoriser la mobilité électrique et accélérer le stockage d’énergie à long terme. Alors que le LFP (lithiumfer-phosphate) et le NMC (nickel-manganese-cobalt) deviennent la norme pour les véhicules électriques, de nouvelles technologies émergent, telles que les batteries sans cobalt (sodium-ion) ou à semi-conducteurs, offrant des densités d’énergie plus élevées et des coûts réduits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *